Actualités

vendredi 07 au lundi 31 mai 2010
Guitares / L'expo dans l'expo

DERNIERS JOURS !

Sorties des collections du musée, prêtées par des collectionneurs, les guitares envahissent les vitrines du musée !

Les vieilles dames tranquilles du 19e siècle...

GUITARE CHARLES JOSEPH MARCHAL (1763 – 1838)

Charles Joseph Marchal est né à Remicourt (petit village proche de Mirecourt) le 17 juillet 1763. Il est inscrit comme luthier lors de son mariage à Mirecourt en 1786. Il figure comme tel sur le registre des contribuables en 1786 et 1787. Le 18 octobre 1809, il est témoin au mariage de Pierre Bruno Petitjean et 10 ans plus tard épouse sa sœur aînée. Collection Musée de la lutherie. Acquisition 2009

GUITARE BLAISE MAST

Guitare fabriquée aux environs de 1800 par Blaise Mast, luthier à) Mirecourt. Collection Musée de la lutherie. Acquisition 1997

GUITARE JEAN JOSEPH COFFE (1799 – 1881)

Jean Joseph Coffe est né à Mirecourt le 25 juin 1799. Facteur de guitare, il signe parfois "COFFE-GOGUETTE" accolant, selon la coutume locale, le nom de son épouse au sien. Il participe aux expositions du commerce et de l'industrie à Paris. En 1834, il remporte une mention honorable et une médaille de bronze en1839. On ne sait à quelle date il part s'installer comme marchand d'instruments à Bayonne, dans les Pyrénées-Atlantiques. Il meurt au cours d'un voyage à Mirecourt le 6 septembre 1881.
Les guitares de Jean Joseph Coffe sont toujours appréciées par les guitaristes contemporains. Citons David Garciarena, guitariste français qui joue sur une Coffe-Goguette de 1840. Avec Eric Sobczyk, il propose un duo de guitares romantiques pour restituer l'univers sonore original de la guitare romantique (instruments et répertoires). Citons également Josiane Spinosi, guitariste française, qui joue sur une Coffe-Goguette de 1830 au sein du Duo Spinosi qu’elle forme avec son mari. Depuis 1999, ils jouent la musique d’avant 1850 sur deux guitares romantiques, une Lacôte de 1824 et la Coffe-Goguette de 1830. Collection Musée de la lutherie. Acquisition 2009

GUITARE GEORGES WARNAECKEL

Luthier probablement originaire d’Allemagne, établit à Nancy dans la première moitié du 19e siècle. Cette guitare porte une étiquette ovale imprimée sur le fond qui indique : “WARNECKE / Facteur de Pianos Forte/ Breveté par le Roi / Rue de l’Esplanade N°21 / à Nancy / tient toutes sortes d’Instrumens de Musique”. Collection Musée de la lutherie. Acquisition 1997

Pour compléter une jeune dame classique et acoustique


GUITARE CLASSIQUE RENAUD COLLE

Fabriquée selon un modèle personnel en érable et épicéa, vernis au tampon. Guitare réalisée en 2009

Et les jeunes plus bruyantes du 20e siècle...

RÉSONATEUR REGAL, TYPE DOBRO 1930

Dans les années 20, la plupart des fabricants réagirent à la demande de guitares plus puissantes en construisant des guitares à cônes de résonance en aluminium, à caisse en bois ou en aluminium, produisant un son aigre et puissant. Elles étaient souvent utilisées en slide (en frottant les cordes avec une bouteille ou un tube en métal) par les bluesmen. Collection particulière


GUITARE HAWAÏENNE LOUIS PATENOTTE 1930

Les luthiers Patenotte sont installés à Mattaincourt (village voisin de Mirecourt) et fabriquent principalement des guitare et mandolines. Sur le fond de l'instrument, une étiquette imprimée indique “guitare Gelas / breveté S.G.D.G en France et à l’étranger / J.R. Paris/n°1466 Gelas (manuscrit) - 1930” et signature sur la table en creux : “Gélas”. Cette guitare serait une invention de marins portugais, qui aurait ensuite diffusée aux Etats Unis et en Europe. Parmi les prétendants au titre d'inventeur de la technique de jeu "steel guitar", se trouve Joseph Kekuku, d'Hawaï. La guitare et la musique hawaïenne sont présentées le 20 février 1915 à la Panama-Pacific International Exposition de San Francisco. Elle influence notamment les musiciens et luthiers de la côte Ouest américaine et à tout premier titre, Christopher Knutsen et Hermann Weissenborn qui en fabriqueent à partir des années 1915. Les termes anglais "steel guitar", "lap style" ou "lap guitar" sont indifféremment utilisés pour désigner le jeu à plat, à la manière hawaïenne. Le son nouveau de la guitare steel hawaïenne va se répandre dans le monde entier. Collection Musée de la lutherie, acquise en 1989


GUITARE JAZZ ACOUSTIQUE RENE GEROME 1947, EQUIPEE D’UN MICRO STIMER ET L'AMPLIFICATEUR STIMER

Modèle unique, créé par René Gérôme (1884 -1968), luthier à Mirecourt, à la demande d’Ottorino Fornasieri (1915 – 1989), musicien de bal nancéen du 20ième siècle. La guitare : Collection Musée de la lutherie. Acquisition 2004 / l'amplificateur : collection particulière

FENDER MUSICMASTER 1958

Fender s’intéressant aux guitaristes débutants, la compagnie lança en 1956 des modèles bon marché, la Duo Sonic et la Musicmaster. Fabriquées avec les mêmes matériaux que les illustres Telecaster et Stratocaster, ces guitares constituent un excellent compromis. Collection particulière

EPIPHONE TEXAN FT 79 1963

Après le rachat de la marque Epiphone par Gibson en 1957, toutes les Epiphones furent fabriquées par Gibson jusqu’en 1970, ce qui constituait un gage de qualité pour un prix très inférieur. Les Epiphones de cette période sont donc d’excellents instruments. Paul Mc Cartney a popularisé ce modèle dans les années 60, enregistrant toutes les parties acoustiques des chansons des Beatles sur cette guitare. Collection particulière

DANELECTRO CONVERTIBLE 1966

Dans les années 50, Danelectro fut chargé de produire des guitares pour SEARS, l’équivalent aux USA de La Redoute. Utilisant des matériaux bon marché comme l’isorel ou des micros fabriqués à partir de tubes de rouge à lèvres, les guitares Danelectro fonctionnaient étonnamment bien. Collection particulière


GRETSCH CHET ATKINS TENNESSEAN 1967

Les guitares Gretsch étaient dans les années 30 et 40 plutôt utilisées par les jazzmen. Puis à partir des années 50, les musciens de country et de rockabilly s’intéressèrent à ces modèles. Dans les années 60, la Tennessean fut popularisée par George Harrisson des Beatles. Collection particulière

FENDER STRATOCASTER 1967

Créée en 1954 par son génial inventeur Léo Fender, ses formes futuristes s’inspiraient des voitures des années 50. En 1967 elle faillit disparaître car son look était passé de mode, mais grâce à un jeune et talentueux guitariste qui l’utilisait d’une manière révolutionnaire, ses ventes reprirent dès 1968. Ce guitariste s’appelait Jimi Hendrix.
Collection particulière

Et pour revenir à Mirecourt

GUITARE JAZZ MANOUCHE PHILIPPE MONERET

Guitare fabriquée en 1996 sur un modèle de Lucien Gérôme. Ce modèle est joué par de nombreux solistes de jazz tels que Samy Dossat, Jean Yves Dubanton, Patrick Chaussois et Djavolo Schmitt. Collection Philippe Moneret

Tous droits réservés © 2008-2016 - Musée de la Lutherie et de l'Archèterie Francçaises - Mirecourt - pinkdesign 2008